| | | | | Version anglaise
Ronchamp Tourisme
Vivez les Vosges du Sud !

Le Bassin de Champagney

INFORMATIONS PRATIQUES

Le Bassin de Champagney

 

Superficie : 107 Hectares (1,07 Km2) 

Retenue maximum : 13 millions de m3 d’eau 

Longueur de la digue : 785 mètres 

Altitude : 41,85 m 

Périmètre : environ 7kms

 

PRESENTATION

Le barrage-réservoir de Champagney a été construit pour servir à l’alimentation du Canal de Montbéliard à la Haute-Saône, dont il est l’ouvrage essentiel. En effet, au lendemain de la guerre 1870-71, après la perte de l’Alsace et de la Lorraine, et donc l’interruption de la continuité des voies navigables d’un intérêt économique bien supérieur à celui de maintenant (Canal du Rhône au Rhin et Canal de la Marne au Rhin), on décida de rétablir la communication par la construction du Canal de l’Est qui fût réalisé en un temps record (1875-1887), et d’une liaison Montbéliard-Nancy qui avait l’avantage de desservir le bassin houiller de Ronchamp .

Le projet du Canal de Montbéliard à la Haute-Saône fut ainsi approuvé en 1882. Le canal d’une longueur de 85 km devait relier le canal du Rhône au Rhin (à Fesches-le-ChatelDigue du bassin de Champagney - Office de Tourisme de Rahin et Cherimont) à la Saône (à Conflandey). Le bief de partage de ce canaI se développait quant à lui entre Châlonvillars (Haute-Saône) et la sortie du souterrain de Chérimont au Sud-Est de Ronchamp (Haute-Saône) sur une longueur de près de 10 km. A cette altitude (374,75 m), il n’existe pas de cours d’eau d’un débit suffisant en tous temps pour son alimentation. Seule une rivière à régime torrentiel : le Rahin, descendant des Vosges, étant capable d’apporter un certain volume d’eau. La solution d’un réservoir d’alimentation fut adoptée et réalisée en barrant la partie haute de la vallée du ruisseau du Seruillot, en un endroit situé à une hauteur convenable pour recevoir et mettre en réserve un volume d’eau évalué à 11 000 000 mètres cubes. Une rigole d’amenée de 3 km 500 de longueur et d’une section pouvant fournir un débit de 7000 litres/seconde assure l’alimentation depuis le barrage de la prise d’eau située sur le Rahin à Plancher-Bas.

Le projet définitif du barrage a été dressé en 1881. Il a été approuvé par une décision ministérielle du 27 Janvier 1882. La même année, les travaux ont été engagés. Ils se sont poursuivis jusqu’en 1905. Mais l’ouvrage posant des problèmes, notamment au niveau de son étanchéité, d’autres travaux furent décidés, dont certains furent très importants, de sorte que la première mise en eau définitive n’a pu se faire qu’en 1938 : soit 56 ans après le début des travaux ! Entre temps, la poursuite de la liaison fluviale Montbéliard-Haute-Saône avait été abandonnée, et seule la section aboutissant au Port de Botans (proche de Belfort), à partir du Canal du Rhône au Rhin, fut mise en service en 1932. La construction d’une rigole d’amenée, à partir de Bavilliers, sur le Canal de la Haute-Saône jusqu’au bief de partage du Canal du Rhône au Rhin, fut réalisée entre 1937 et 1949. Elle permet actuellement de disposer des eaux de la retenue du Barrage de Champagney pour l’alimentation du Canal du Rhône au Rhin.

Communauté de communes Rahin et Chérimont
Offices de Tourisme de France
Massif des Vosges
Parc naturel régional des Ballons des Vosges
Ronchamp Tourisme
25 rue Le Corbusier
70250 RONCHAMP