| | | | | Version anglaise
Ronchamp Tourisme
Vivez les Vosges du Sud !

Le Carillon de Champagney

La commune de Champagney possède un instrument merveilleux qui a bien risqué de se taire à jamais.


Le Carillon de Champagney

1929, naissance du carillon

Le carillon naît sous l'impulsion du Chanoine Gaillard, un talentueux musicien qui réalise ainsi un rêve qui lui tenait à cœur depuis longtemps.

Le facteur chance joue en sa faveur, car le clocher de type franc-comtois n'est pas vraiment conçu pour abriter un tel instrument mais offre une capacité d'accueil suffisante à l'élaboration du projet.

Cette réalisation d'envergure permet à notre village de figurer parmi les privilégiés car, aujourd'hui encore, il n'en existe pas d'aussi important à 150 km à la ronde.

Le 16 juin 1929, le Cardinal Binet procède à la bénédiction du carillon, financé par les deniers de l'Eglise et composé de 21 cloches accordées de DO à LA octave supérieure, respectant la gamme chromatique.

Les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale endommagent sérieusement le bâti en bois de l'ouvrage. L'ossature rudement fragilisée interdit alors toute trépidation des cloches en action, et par mesure de prudence, devant les risques d'effondrement, l'instrument est contraint au silence.

La population entend pour la dernière fois son instrument lors de la libération de Champagney.

1961, une renaissance

L'année 1961 marque un nouveau tournant important dans l'épopée du Carillon. Le Curé Caravatti prend la décision de le sortir de son sommeil. Le modernisme bat son plein : le clocher est électrifié. Les Etablissements Bodet, spécialisés dans ce genre d'entreprise, procèdent aux travaux. Une cabine aménagée dans un dégagement sous le porche de l'église sert de poste de commande. Un clavier de 25 touches facilite le jeu du carillonneur : un effort minime suffit maintenant pour obtenir les sonorités désirées.

Les battants sont remplacés par des marteaux commandés par des moteurs électriques. Trois cantiques peuvent être exécutés à la demande ou en automatique.

En 1975, le sort s'acharne à nouveau sur notre clocher, frappé par la foudre. Le carillon est plongé dans une nouvelle période de mutisme, à la grande déception de tous.

1982, restauration du carillon

Certains ont encore en mémoire le souvenir des mélodies aériennes du carillon. Le Docteur Frechin en particulier, natif de Champagney, fait part de son vœu de redonner voix à l'instrument. Le 19 février 1982, une assemblée donne naissance à une association "Les Amis du Carillong", qui début de le projet de restauration du carillon.

Des contacts sont ainsi pris avec la maison Paccard, à l'origine de l'instrument. Monsieur Paccard se rend à Champagney, heureux d'être sollicité afin de poursuivre le travail dans lequel son père avait autrefois investi son savoir-faire. Son diagnostic est sans apepl : il faut revenir à un actionnement mécanique pour restituer à l'ensemble toute sa valeur artistique et supprimer par-là même les risques liés à la foudre.

Le profil des cloches de 1929, dites de "série économique", est relativement mince et de ce fait ne peut-être corrigé. Les cloches n'ont donc pas toutes une sonorité de qualité. En consquence, neuf cloches de 1929 sont refondues par surmoulage, en conservant leurs inscriptions. Au final, huit cloches sont obtenues par surmoulage des cloches de 1929 et sept nouvelles viennent compléter l'ensemble en 1985. Quatre cloches de volée sont conservée.

Le clavier existant encore aujourd'hui date lui aussi de 1985. Il a d'ailleurs été prévu en fonction des extensions possibles.

La tâche de l'association se poursuit après la restauration : une école de carillon est créée pour en assurer la pérennité.  Roger Campredon prend en main trois élèves, un homme et deux femmes et retransmet ce qu'on lui a autrefois enseigné. Un seul élève, passionné par l'instrument, répondra à ses exigences : Christian Luxeuil.

Le 28 août 1997, une délégation conduite par Michel Lecot, président des "Amis du Carillon" depuis 1995, assiste à la naissance de 3 nouvelles cloches, à Sevrier, dans les murs de l'entreprise Paccard. Cette action est financée par la municipalité de Champagney.

Le carillon aujoud'hui

Le carillon joue régulièrement de mai à octobre, presque tous les dimanches soirs à18h, ou à 19h30 pendant les mois de juin, juillet et août.  L'association "Les Amis du Carillon" organise également des concerts avec des carillonneurs de renom. Un calendrier des manifestations est publié en début d'année.

L'instrument de Champagney est inscrit à la Guilde Mondiale des carillons

Plus d'informations
Chistian Luxeuil, Carillonneur
13 rue des Chênes, 70290 Champagney
Tél. 03 84 27 92 62
Mail : christian.luxeuil@wanadoo.fr

Communauté de communes Rahin et Chérimont
Offices de Tourisme de France
Massif des Vosges
Parc naturel régional des Ballons des Vosges
Ronchamp Tourisme
25 rue Le Corbusier
70250 RONCHAMP